Quoi de plus gênant que les grosses odeurs de transpiration acide ? Si en plus, vous êtes une personne facilement stressée et anxieuse, alors le problème peut être décuplé, vous stresser et nourrir ainsi un cercle vicieux.

Heureusement, il existe aujourd’hui pleins de solutions pour éviter ce petit souci très commun et masquer les odeurs. Le problème, c’est qu’elles ne sont pas toujours hyper cleans, ni bonnes pour votre santé. Beaucoup de déodorants du commerce contiennent des substances nocives (comme les sels d’aluminium), et certaines ont même un lien très étroits avec le développement de cancers. Oui, je pose l’ambiance.

J’ai une bonne nouvelle pour vous aujourd’hui : je vous propose une recette ultra-efficace pour ce qui est de neutraliser les odeurs, saine, végane évidement et avec seulement deux ingrédients.

Attention, il ne s’agit pas d’un anti-transpirant ! Ma recette ne bloquera pas l’évacuation de la transpiration (d’ailleurs, il ne faut surtout pas le faire). C’est en revanche l’option la plus efficace pour masquer totalement et durablement les odeurs.


Pour la concocter, vous aurez besoin d’huile de coco pure et de bicarbonate de soude alimentaire. C’est tout ! Ah si, et un petit pot pour accueillir votre mixture. En général, je réutilise de vieux pots de chez Lush. Avant de commencer, assurez vous que tous vos contenants, vos ustensiles ainsi que vos mains sont bien propres. On n’a pas envie de mettre pleins de sales microbes dans notre mixture !

La première étape (facultative (si la température est élevée chez vous) est de réchauffer votre huile de coco pour la rendre totalement liquide et transparente. Vous pouvez la faire chauffer dans un bain marie, une casserole, voire même au micro-onde. C’est vous qui décidez !

Une fois l’huile chauffée (et tous les petits grumeaux dissous), il est temps d’ajouter le bicarbonate de soude alimentaire.

Cette petite poudre blanche est bien connue des foyers écolos ! Ses propriétés sont multiples, et aujourd’hui, c’est sur sa capacité anti-odeur que nous allons nous reposer ! Je n’ai pas de quantité précise à vous indiquer, si ce n’est que vous aurez besoin de deux ou trois fois plus de bicarbonate que d’huile de coco, pour que celle-ci soit bien saturée en poudre (très important pour éviter tout problème de fuite de votre pot).

L’huile de coco est solide à température ambiante, mais elle fondra dès que les fortes chaleurs reviendront. En saturant l’huile de bicarbonate, vous vous assurez que le mélange restera le plus solide possible même en pleine canicule.

Ajoutez donc le plus possible de poudre, jusqu’à ce que cela deviennent difficile à mélanger. La texture doit être sableuse. Une fois qu’il deviendra trop compliqué d’ajouter de la poudre, tassez le mélange et placez le au frigo pendant une petite heure, sans refermer le couvercle. 1h plus tard, votre mélange sera solidifié et prêt à être utilisé ! Vous n’aurez qu’à prélever un peu de matière et à l’appliquer comme un baume sur vos aisselles.

La recette est hyper efficace, mais surtout très économique. J’achète mon gros pot d’huile de coco chez Action (pure, bio et au prix de 3€ pour plus de 500g, alors qu’il ne faut qu’une cuillère à soupe pour mon mélange). Quant au bicarbonate de soude, il s’achète pour trois fois rien dans tous les supermarchés.

Le cout de revient est vraiment imbattable, et l’efficacité au rendez-vous. Le bicarbonate de soude est très connu pour son efficacité comme déodorant, mais il n’est pas pratique à appliquer à cause de sa texture poudreuse. Pendant longtemps, je l’ai appliqué au doigt, à la sortie de la douche sur peau humide. Mais je dois dire que cette version sous forme de baume est quand même bien plus pratique, et l’huile de coco hydratera votre peau au passage.

Voilà, j’espère vous avoir convaincu•e avec cette recette, qui est meilleure pour votre santé, pour votre porte monnaie mais aussi pour la planète (car vous réduirez vos déchets en n’achetant plus de déodorant du commerce). Vous m’en direz des nouvelles !