C’est bien beau de sauver des animaux de l’exploitation qu’ils‱elles subissent, encore faut-il avoir le courage de s’en occuper ensuite soi-mĂȘme, ou de leur trouver une terre d’accueil digne de ce nom : oĂč ils‱elles trouveront soin, paix et sĂ©curitĂ©.


C’est prĂ©cisĂ©ment la mission de Miranda et JĂ©rĂŽme, les gĂ©rant‱e‱s de Big V Sancturay : un sanctuaire de la rĂ©gion Limousine dont le but est d’accueillir tous les animaux qui en ont besoin. Sauvé‹e‱s d’Ă©levages par des activistes, ou amené‹e‱s de bon coeur par les Ă©leveurs et Ă©leveuses : pas de distinction Ă  Big V. Tout le monde trouve sa place.

Nous traitons les animaux d’Ă©levage et leur offrons des soins, de l’amour et la paix dans notre sanctuaire, en les traitant avec dignitĂ© et respect. Nous prenons soin d’eux jusqu’a ce qu’ils recouvrent la santĂ© aprĂšs une pĂ©riode d’abus et de nĂ©gligence, puis nous trouvons des foyers d’accueil le cas Ă©chĂ©ant. Nous offrons Ă©galement un sanctuaire pour les animaux de compagnie, leur permettant de se remettre de mauvais traitements et de trouver des foyers d’accueil sĂ»rs et aimants oĂč ils passent le reste de leur vie. Notre objectif est de permettre Ă  chaque individu de vivre une vie longue et Ă©panouissante dans un environnement sĂ»r, tout en faisant preuve de compassion selon leurs besoins.

Jérome, co-gérant du sanctuaire Big V

Les animaux : des individus uniques

C’est lorsque l’on va au contact des animaux que nous les rencontrons vraiment. Pour les personnes qui n’ont pas eu la chance de passer leur enfance Ă  la campagne comme moi, cĂŽtoyer cochons, vaches ou chevaux n’est pas forcĂ©ment chose commune.

Par consĂ©quent, nous avons tendance Ă  beaucoup simplifier voire “caricaturer” ces animaux qui vivent loin de nous. On leur prĂȘte moins d’intelligence, d’Ă©motions et de capacitĂ©s mentales, contrairement Ă  nos animaux “de compagnie” que nous connaissons et comprenons davantage, du fait de cette proximitĂ©.

Quand il s’agit de chiens ou de chats, nous reconnaissons trĂšs aisĂ©ment qu’ils ont une personnalitĂ© propre, un caractĂšre bien distinct de celui des autres membres de son espĂšce.

Nous savons que tous les chats et tous les chiens ne sont pas les mĂȘmes. Prenons mes deux chats en exemple : l’un est trĂšs aventurier et indĂ©pendant, tandis que le second est un gros patachon peureux et avide de cĂąlins.

Et devinez quoi, c’est exactement la mĂȘme chose pour chaque espĂšce. Ce n’est pas diffĂ©rent pour les cochons, les moutons, les vaches… Tous et toutes ont une personnalitĂ©, une sensibilitĂ© et sociabilisent de façon diffĂ©rente. C’est seulement en se rendant dans des endroits comme Big V Sanctuary pour passer du temps avec eux qu’il est possible de le rĂ©aliser.


Des liens trÚs fort créés avec les pensionnaires

Au fur et Ă  mesure de mes visites, des liens trĂšs forts se sont crĂ©Ă©s avec certain‱e‱s pensionnaires. De la mĂȘme façon que se tissent nos relations sociales avec nos congĂ©nĂšres humain‱e‱s, des affinitĂ©s se dĂ©veloppent en fonction de nos personnalitĂ©s. Avec certain‱e‱s, c’est comme une Ă©vidence, et avec d’autres, ça ne colle pas.

William, Violette, Pheobe, Lilly, Blossom, Teddy, Bess, Little Bean, Florence, Pipkin, Edward, Bryn… sont autant de noms qui resteront gravĂ©s pour toujours dans mon petit coeur. Ils et elles sont comme des ami‱e‱s, celles et ceux avec qui j’ai tissĂ© des liens trĂšs forts. Certain‱e‱s ne sont plus parmi nous aujourd’hui, mais il ne passe pas un jour sans que je pense Ă  eux.


Un besoin constant de bénévoles

Les lieux comme Big V Sanctuary ont sans arrĂȘt besoin de bĂ©nĂ©voles. A l’inverse des fermes ou des zoos, les sanctuaires (qui n’ont pas un but lucratif), ne se font pas d’argent sur le dos des animaux, et ne les exploitent pas. Ces lieux ne vivent que grĂące Ă  la gĂ©nĂ©rositĂ© et aux dons, qu’ils soient matĂ©riels, financiers ou en temps de bĂ©nĂ©volat.

Je ne peux que vous encourager Ă  tenter cette expĂ©rience incroyable, et Ă  la renouveler. MĂȘme si le travail est dur, mĂȘme si vous aurez peut-ĂȘtre quelques difficultĂ©s au dĂ©but, je vous assure que vous ne le regretterez pas, tant cette expĂ©rience sera riche d’enseignements.

J’espĂšre vous voir trĂšs bientĂŽt Ă  Big V Sancturay

Rejoignez-les sur leur page Facebook, ainsi que sur Tipeee.

Que vous souhaitez venir sur place et aider au sanctuaire, ou simplement faire un don, toute l’Ă©quipe de Big V ains que les pensionnaires du sanctuaires vous remercient chaleureusement pour votre aide. ❀